Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2307367309.jpg  4037697936.jpg  2713164582.jpg  pbeats.jpg  who.jpg

06 mars 2011

Egyptrixx "Bible Eyes"

egyptrixx,bible,eyes,night,slugs,lp,album,ghetto,techno,garage,house


David Psutka, ou plutôt Egyptrixx, sort demain son premier album sur le label anglais Night Slugs. Intitulé Bible Eyes, ce dernier est un disque plutôt efficace où bon nombre de styles différents s'emmêlent sous l'uniformité du son du canadien qui, malgré le potentiel dancefloor de certains de ses morceaux, parvient à créer un univers décalé et attrayant sur cet album.

Bible Eyes débute ainsi par Start From the Beginning, complainte lente et voilée par les artifices qu'utilise Egyptrixx pour annoncer lentement mais sûrement la couleur de son album. S'enchaînent ensuite Bible Eyes (morceau éponyme) et Chrysalis Records: deux morceaux aux styles différents mais pourtant proches l'un et l'autre de la Ghetto House; de par leurs rythmes et leur sonorités sombres et englobantes mais aussi de par leur candeur répétitive qui permet aux morceaux de raconter une histoire, certes floue mais attachante et créative – et même Bible Eyes y parvient.

Egyptrixx "Chrysalis Records (feat. Trust)"

Egyptrixx "Bible Eyes" (preview)

Saluons la performance de l'artiste sur les deux versions de Recital (A et B): Egyptrixx réussit ici un tour de force en alliant ses méthodes de production classiques à des envolées électroniques du plus bel effet. Il y a enfin fort à parier que le très saturé Barely sera joué par bon nombre de DJ Dubstep au beau milieu de titres écoeurants à souhait; pourtant, malgré son aspect à première vue sombre et dégoulinant, le morceau est teinté de finesse: on pense notamment à sa fin qui va decrescendo jusqu'à se terminer dans un écho délicieux.

D'autres morceaux, tels que Liberation Front (déjà présent sur la compilation Night Slugs Allstars), Naples ou encore Fuji Cub restent anecdotiques et donnent l'impression d'être présents pour remplir un album certes vaste mais enfermé dans des sons trop similaires pour former un tout crédible. Bible Eyes est donc un album sympathique à l'écoute; premier essai plutôt réussi mais qui manque parfois de jugeote et de punch en étant comblé par des titres qui sentent le réchauffé.

Egyptrixx "Naples" (preview)

Tracklist:

1. Start From the Beginning 

2. Bible Eyes

3. Chrysalis Records (feat. Trust) 

4. Liberation Front

5. Naples 

6. Rooks Theme 

7. Recital (A Version) 

8. Fuji Cub (feat. Trust) 

9. Barely

10. Recital (B Version)

22:28 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.

down.jpg