Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2307367309.jpg  4037697936.jpg  2713164582.jpg  pbeats.jpg  who.jpg

14 septembre 2011

Les morceaux de la semaine #41

1347024202.jpg


1. Justice "Helix" (Ed Banger Records)

les morceaux de la semaine,41,justice,helix,infamous lovers,ilya santana,

Surprise cette semaine: le nouvel EP de Justice est sortie en exclusivité sur Beatport, en nous dévoilant une nouvelle piste du nouvel album Audio, Video, Disco: Helix. Et c'est avec nostalgie que l'on accueille cette véritable furie électronique, vestige du "son Justice" ecclésiastique de l'époque de . Guitare funky et saturée, rythme endiablé et final à couper le souffle annoncent un album relevant du génie, délicieusement éclectique et recherché.

2. Boys Noize & Erol Alkan feat. Jarvis Cocker "Avalanche (Terminal Velocity) (Canblaster Remix)" (Phantasy)

les morceaux de la semaine,41,justice,helix,infamous lovers,ilya santana,

On était un peu en manque des remixes du prodige équestre Canblaster, le problème est désormais résolu avec cette version du dernier single de Boys Noize & Erol Alkan, Avalanche (Terminal Velocity). Monstre de rétro-futurisme, le remix sonne comme un mélange métallique entre la Techno soutenue de l'original et la Ghetto House typique de Club Cheval. En plus, la "basse qui tabasse" (dixit Tracks) est bien là; et vous allez le sentir. 2100, nous voilà.

3. The Touch "Bodies Waiting (French Fries Remix)" (Palms Out Sounds)

les morceaux de la semaine,41,the touch,bodies waiting,french fries,remix,boys noize,erol alkan,avalanche,canblaster,james blake,not long now,justice,helix,infamous lovers,ilya santana,

Encore un peu de Bass Music, avec cette fois-ci un remix de French Fries du dernier tube du quatuor suédois The Touch. L'instrumentale, à mi-chemin entre sensualité vénéneuse et club music mystique, nous fait directement voyager dans un de ces clubs anglais sombres et voluptueux, englobé dans des relents de weed et d'amour. "Jheez", comme dirait l'autre, à 2:56.

4. James Blake "Not Long Now"

les morceaux de la semaine,41,the touch,bodies waiting,french fries,remix,boys noize,erol alkan,avalanche,canblaster,james blake,not long now,justice,helix,infamous lovers,ilya santana,

On avait été un peu déçus de sa collaboration avec Bon Iver, mais monsieur James Blake se rattrape largement avec ce sublime titre minimaliste comme on les aime. Instrument à part entière, sa voix se forme et se déforme, flirte avec l'instrumentale en se fondant en choeurs alambiqués pendant que le rythme s'accélère, comme un coeur qui bat la chamade avant de s'arrêter brusquement. Radio rip oblige.

5. Ilya Santana "Infamous Lovers" (La Belle Records)

les morceaux de la semaine,41,the touch,bodies waiting,french fries,remix,boys noize,erol alkan,avalanche,canblaster,james blake,not long now,justice,helix,infamous lovers,ilya santana,

Parfaite pour ambiancer ces dernières nuits d'été, cette troisième sortie de La Belle Records tombe à pic. Le canarien Ilya Santana nous livre ici un tube groovy et sensuel à en faire pâlir de jalousie Axelle Red. Et peut-être aussi Carlos, le break étant plutôt exotique. En gros, ça se danse plutôt pas mal accompagné de jolies créatures, c'est de bon goût et ça sent l'amour à plein nez. Pourquoi s'en priver dans ce cas ?

BONUS: 113 "Association (feat. Kery James)" PROD. PAR DJ MEHDI

les morceaux de la semaine,41,the touch,bodies waiting,french fries,remix,boys noize,erol alkan,avalanche,canblaster,james blake,not long now,justice,helix,infamous lovers,ilya santana,

C'est avec tristesse que l'on a appris hier la mort de DJ Mehdi, figure de proue du Rap et de la musique électronique français, ayant collaboré avec les plus grands et apporté tellement à la musique contemporaine que son décès laissera un trou béant dans le paysage musical français. Âgé de 34 ans, Mehdi nous a laissé derrière lui quelques pépites, dont ce morceau de 113 en featuring avec Kery James figurant sur leur premier EP Ni barreaux, ni barrières, ni frontières, sorti en 1998. L'instru figure sans aucun doute parmi les meilleures que le rap français ait jamais sorti. Chapeau bas l'artiste, tu nous manqueras.

21:58 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

Merci pour ces nouveautés !

Écrit par : Nati | 15 septembre 2011

Les commentaires sont fermés.

down.jpg